DONALD TRUMP CHEZ SHAKESPEARE

DONALD TRUMP CHEZ SHAKESPEARE

« Les lâches meurent plusieurs fois avant leur mort. » Shakespeare n'imaginait pas que, quatre siècles plus tard, une troupe de théâtre ferait de cette réplique une attaque ad hominem. Dans la mise en scène de Jules César par le Public Theater à New York, le rôle principal est incarné par un sosie de Donald Trump (photo). L'assassinat d'un César peroxydé dont la femme s'exprime avec un accent slave a valu au théâtre le retrait financier de Delta Airlines et de la Bank of America.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon