Don Juan

Don Juan

D'où vient-il ? Du bout du continent, de Séville, au début du xviie siècle. Où va-t-il ? Un peu partout dans l'Occident moderne. Comment se nomme-t-il ? Tenorio, Villamediana ou bien Manara, mais chacun le connaît par son prénom ou son surnom, Don Juan. La liste des oeuvres qu'il a inspirées dépasse celle de ses conquêtes amoureuses. Elle méritait un dictionnaire que vient de réaliser Pierre Brunel dont on connaît le déjà classique Dictionnaire des mythes littéraires et le tout récent Dictionnaire des mythes d'aujourd'hui l'un et l'autre aux éditions du Rocher. Don Juan est peut-être à l'origine un personnage historique, il devient vite une légende religieuse, il est un type ou bien un cas. Il est d'abord et surtout un mythe, la confrontation de l'homme au désir et au temps, à la Femme et à la Mort. Trois cents notices, dues à une centaine de collaborateurs, explorent le continent donjuanesque par auteurs écrivains, peintres, musiciens, cinéastes, p ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon