Deux poids, deux mesures

Deux poids, deux mesures

Lucy est une beauté sportive, coach minceur à Miami, qui n'a pas de mots assez durs ni assez drôles pour fustiger la graisse de ses clientes. Lena est une artiste douée mais complexée par son poids. Un jour Lucy intercepte de manière spectaculaire un homme armé. Lena la filme et fait d'elle une vedette. Ces deux-là ne sont pas seulement faites pour s'entendre mais pour se sauver. Et ce livre, commencé comme une farce sociale, devient une hallucinante histoire d'amour vache, qui comprend des sculptures en os, deux séquestrations, un matricide symbolique par courriel, et surtout des voix - celles des narratrices. Irvine Welsh est un as de l'incarnation : qu'il dise « je » à la place d'un junky (Trainspotting), d'un policier en vacances (Crime), ou d'un ver solitaire (Une ordure), on y croit toujours. Mais, pour ses soeurs siamoises, il s'est surpassé. Alexis Brocas

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé