Deux odyssées américaines du genre

Deux odyssées américaines du genre

Fille ? Garçon ? Ce n'est plus la question pour elles. L'une le raconte pour elle-même, l'autre pour son compagnon.

Deux livres superbement écrits, rayonnant d'humanité : ceux qu'interpellent la théorie queer et la question du décloisonnement entre sexe biologique et identité de genre trouveront ici matière à réfléchir, et à admirer. Car la progression de l'individu vers sa « zone de confort » demeure trop souvent encore un chemin de croix.

iO Tillett Wright, d'abord : photographe, acteur, activiste... Son enfance est un continent si ravagé et fascinant qu'écrire un livre dessus a toujours été « une possibilité ». Quand il en fait lire le premier chapitre à un ami agent littéraire, ce dernier succombe à l'évidence : « Tu es un écrivain ! » iO est bien plus que cela. Darling Days, qui chronique sa jeunesse irréelle et dantesque, révèle une âme pathologiquement honnête. Sa mère ? Une pythie sublime, fantasque et hurlante, face à laquelle « un tigre ne serait pas en position de force ». Dès ses premiers jours, la petite iO est amenée dans les clubs, des boîtes - propulsée da ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article