DES PAROLES AUX MENUS

DES PAROLES AUX MENUS

Dans Dîner avec Darwin (Quanto, mai 2018), Jonathan Silvertown s'imagine convier nos ancêtres, des premiers hominidés à l'Homo sapiens, à un grand dîner. Il faudrait alors préparer un menu distinct à chacun, l'histoire de l'évolution étant celle de nombreux changements dans notre alimentation, du végétarisme de l'australopithèque Lucy à l'ajout de viande crue par un proche de l'Homo habilis, puis d'aliments cuits au stade de l'Homo erectus... bien que tous aient continué de puiser leur principale source d'énergie dans les glucides des plantes. Dans un dîner d'aujourd'hui, au désespoir de l'hôte, chacun revendique une pratique alimentaire différente. Symbole de cette discorde : la place de la viande dans l'assiette.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes