Des pères en tous genres

Des pères en tous genres

Quoi qu'on ait pu entendre récemment, il n'est pas de répartition « naturelle » des rôles sexuels. L'essai d'un biologiste démontre ainsi combien les mâles, selon les espèces animales et les circonstances, peuvent varier dans leurs relations avec leur progéniture.

« Se donner un genre ! » Dans les pages du livre De mâle en père. À la recherche de l'instinct paternel, de Frank Cézilly, se cache un couple, certes en captivité, mais monogame et homosexuel, de flamants roses mâles. Cette alliance homoparentale qui n'est pas unique en est venue « à usurper par la force le nid d'un couple hétérosexuel et l'oeuf qu'il contient. Ils assurent alors à eux deux les relais d'incubation puis, après la naissance du poussin, en prennent soin... Les données disponibles montrent que les poussins élevés par deux mâles se développent aussi bien que ceux élevés par un couple hétérosexuel ». Accessoirement, nous apprenons que, contrairement à une idée reçue, y compris chez les scientifiques peu curieux, les flamants mâles ne sont pas forcément plus « hauts » sur pattes que les femelles.

Mille-pattes, hippocampes et kiwis

Horreur, malheur ! Le diable est au nid dans l'essai de cet universitaire dont les r ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes