Des neurones sous la pluie

Des neurones sous la pluie

bruce benderson confirme en deux livres son statut d'historien et de romancier de la contre-culture américaine.

Bruce Benderson serait-il le nouveau De Foe, un autre Cyrano ? Il ne le croit sans doute pas. Nous non plus. Nous connaissons ses transports érotiques et ses errances pas toujours fantasmatiques. D'ailleurs, ces chroniques de « voyages imaginaires » nous parviennent accompagnées, du fait d'un autre éditeur, de « 50 idées, personnes et événements de l'underground qui ont changé [sa] vie, pour le meilleur et pour le pire ». Le long sous-titre explicite l'origine et la nature du Concentré de Contre-Culture, ironiquement présenté à la Warhol une boîte de conserve « Underground Benderson » en couverture.... La meilleure manière de prendre les choses consiste à se saisir de Pacific Agony comme de l'ouvre-boîte du Concentré. Logique : tout est dans l'un, mais pas tout à fait dans l'autre. Encore que les voyages ont été commandités du fait que Bruce..., je veux dire Fortiphton, narrateur de Pacific Agony... Vous suivez ?

...
Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes