Des librairies à soutenir

Des librairies à soutenir

À Lille, deux vitrines de la librairie Meura ont été détruites. Place Ronde, autre librairie lilloise, a aussi été vandalisée, ainsi que le bar Le Verlaine, ce qui démontrerait l'aversion des coupables pour la littérature. « Nous exposons des livres qui défendent des points de vue contradictoires. Et on sent une crispation croissante sur tous les sujets qui divisent : la politique, la religion, le genre... », constate Lilya Aït Menguellet, de la librairie Meura. Martine Aubry et Françoise Nyssen, alors encore ministre de la Culture, ont exprimé leur soutien. Nous pouvons en faire autant, en allant y acheter des livres.

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Sondage IPSOS