Des gens comme nous

Des gens comme nous

Leah Hager Cohen appartient à cette catégorie d'écrivaines qui donnent à voir plus qu'à expliquer, à induire plutôt qu'à provoquer, avec ce sens de l'humour qui, d'après Kundera, caractérise la confiance qu'on peut investir dans l'autre. Le changement semble affecter tous les aspects de la vie des Blumenthal : alors qu'une fête se prépare pour célébrer le mariage de leur fille Clem avec sa petite amie, Walter et Bennie envisagent de vendre la maison familiale, pour céder la place à une communauté juive ultraorthodoxe. À cela s'ajoute le départ inattendu de tante Glad, véritable mémoire générationnelle ayant survécu à un incident tragique, survenu en 1927 lors d'un spectacle sur « les mythes constitutifs de la nation américaine ».

Des gens comme nous tient la promesse de son titre. C'est une famille ordinaire qui se raconte dans le détail, porté par l'acuité d'une narration presque chirurgicale. Mais c'est aussi une famille totale, élargie par la pluralité des échell ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.