Des esquisses à la mise en oeuvre

Des esquisses à la mise en oeuvre

Pour écrire ses romans, Zola a rassemblé de très nombreux documents de travail, environ 10 000 folios pour « Les Rougon-Macquart », conservés à la Bibliothèque nationale de France (BnF), département des manuscrits, nouvelles acquisitions françaises, auxquels il faut ajouter 4 233 folios pour « Les Trois Villes » (bibliothèque Méjanes, Aix-en-Provence) et 3 158 pour « Les Évangiles » (BnF). Une partie du dossier préparatoire du Docteur Pascal est conservée à la bibliothèque Bodmer, à Cologny (Suisse).

Avant de se mettre à la composition des « Rougon-Macquart », Zola a réfléchi, la plume à la main selon son habitude, à son projet de fresque. Ces réflexions (BnF, Ms, NaF 10345) sont l'aboutissement de celles qu'il a menées depuis 1860 dans des lettres, de nombreux articles sur le roman, le théâtre, la peinture, et d'une pratique déjà longue de l'écriture (contes, romans, théâtre). Il y définit son projet par rapport aux modèles qu'il s'est chois ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé