Des bibliothèques plein les programmes

Des bibliothèques plein les programmes

Les personnages des séries contemporaines sont souvent à la recherche de leur propre histoire, d'un récit qui permettrait de donner sens à leur existence tour à tour chaotique et morose. La littérature peut les y aider, de Dante à Burroughs, en passant par Camus ou Madame Bovary.

La série télé, qu'on a coutume de voir comme l'avenir du cinéma, est également celui de la littérature. Sinon son avenir, une de ses destinations. L'âge d'or inauguré à la fin des années 1990 a changé l'art de narrer de bien des manières, notamment en décrivant des vies lancées à la poursuite de leur histoire. Raconter comment chacun est raconté, quelle douleur cela suscite, quels élans : seconds couteaux voués aux mêmes sempiternelles besognes ; personnages en quête d'auteur ; pauvres hères geignant qu'ils n'ont pas d'identité... La littérature entend ces plaintes. Elle fait valoir sa promesse et projette son ombre sur les séries. Par littérature je veux parler de citations, d'écrivains, de livres. Et je veux parler, plus largement, d'une empreinte du narrable au sein d'existences inquiètes de leur caractère romanesque.

Deux exemples canoniques : Les Soprano ne racontent pas les travaux et les jours d'un mafieux du New Jersey, Mad Men ne raconte pas ceux d' ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : À lire : « Lanny », Max Porter, traduit de l'anglais par Charles Recoursé, éd. du Seuil

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF