Des étoiles dans le caniveau

Des étoiles dans le caniveau

Sidi Moumen ? Une cité marocaine, avec ses bidonvilles et sa cour des miracles moderne : un terrain vague qui fait tout aussi bien office de décharge que de terrain de foot, et parfois même de cimetière. Les « étoiles » qui s'y bousculent ne sont certes pas les enfants du paradis, mais les gamins de l'équipe de foot et d'une fratrie hétéroclite. C'est le fantôme de l'un des enfants de la bande, devenu bombe humaine, qui raconte avec beaucoup d'humour et presque sans tristesse ses dix-huit ans d'étoile filante, d'amoureux naissant, et de crève-la-faim enrôlé pour le paradis céleste. Le court roman de Mahi Binebine ne se résume pas à une énième trajectoire d'adolescent terroriste. C'est un récit d'enfance plein de grâce et de nuances, sur la contagion des rêves et le bonheur irréductible, malgré les coups. La voix poétique de Yachine et sa « myriade de pensées lucides », qui éclairent ce livre, font aussi la part belle aux femmes fortes abandonnées pour un au-delà définitif. Car il y ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article