Derniers mots, dernières images

Derniers mots, dernières images

S'en étonnera-t-on ? Le roman et le cinéma contemporains sont hantés par la question de la fin du monde. Il s'agit non seulement d'imaginer son scénario, mais aussi de la concevoir comme un révélateur, en ceci qu'à son approche la civilisation dévoile ses failles et ses points aveugles.

Loin d'être cantonnée à la culture populaire des blockbusters, la fin du monde est une thématique centrale de la littérature contemporaine et du cinéma d'auteur. Elle est même une des définitions de la postmodernité internationale, puisque la pensée post-apocalyptique rassemble des auteurs aussi importants que, par exemple, Thomas Pynchon, John Updike, Roberto Bolaño, Rodrigo Fresán, Haruki Murakami, Paul Auster... - ou, en France, Olivier Rolin, Claro, Antoine Volodine et Valère Novarina... Pourquoi ?

Une première proposition serait de faire de la littérature une manière d'enregistrer nos angoisses technologiques, écologiques ou encore démographiques relancées à l'aube du millénai ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Sarah Schulman

Sarah Schulman
Écrivaine, militante LGBT et activiste de longue date à Act Up New York