De notre envoyé spécialau royaume des cieux

De notre envoyé spécialau royaume des cieux

Éric Chevillard nous en apprend de belles sur la vie après la mort : tout est bien organisé, vous verrez.

C'est vrai, nous n'avions plus de nouvelles d'Albert Moindre depuis belle lurette. Il ne tenait qu'à nous d'en demander, mais vous savez ce que c'est, on y pense et on oublie, jamais le bon moment. Enfin, bref : il est mort. Renversé à 50 ans par un camion de livraison de dattes et d'olives, au volant duquel Gaëtan Lariotte ne perd rien pour attendre.

Albert Moindre, héros de romans essentiels d'Éric Chevillard, est un personnage médiocre et vaguement suffisant (à lui-même, il ne suffisait pas), auquel nous autres lecteurs n'étions attachés que par fidélité à Chevillard et la confiance qu'on lui fait de choisir ses personnages à bon escient. Mais, malgré le peu de vide que son absence au monde ouvre sous nos pieds, nous sommes solidaires d'un deuil qui ne demande qu'à s'apaiser. Sauf qu'Albert Moindre est bien plus intéressant mort que vif : son arrivée au royaume des cieux ne lui a pas coupé la chique et il permet à son mémorialiste de rapporter cette expérience inédite de l ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes