De la suite dans les idées

De la suite dans les idées

Si l'on évalue la pensée à l'aune de ses effets, la philosophie devient un moyen d'action.

John Dewey (1859-1952), père de la philosophie pragmatique, a révolutionné la pensée en lui appliquant un nouveau critère d'évaluation : ce qu'elle entraîne comme effets. Lorsqu'il s'agit de politique, cela signifie ne pas cantonner à l'actualité l'analyse de termes comme « démocratie » ou « libéralisme », mais rendre ces concepts aptes à se redéfinir comme des moyens d'action. Ainsi, lorsqu'il pense le « principe de nationalité », Dewey y introduit une différence entre nationalité politique et nationalité culturelle qui lui permet d'envisager des formes « d'autonomie culturelle » au sein d'un même corps politique : une considération qui peine encore à être comprise par les hommes d'État.

De même, lorsqu'il étudie « l'individualisme » en soulignant son point de vue américain, il observe la manière dont la concentration des profits (ce qu'il appelle « l'incorporation » dans de grands groupes industriels) n'apporte plus ni le soutien ni la satisfaction auxquels les individus pe ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon