David Grossman, Une femme fuyant l'annonce

David Grossman, Une femme fuyant l'annonce

Deux puis trois personnages qui se parlent dans l'obscurité d'une chambre d'hôpital, les voix se chevauchent, s'éclipsent, rebondissent comme des balles sifflantes dans la nuit étoilée d'Israël en 1967. Deux jeunes hommes blessés, Avram et Ilan, et une jeune femme, Ora. Qui aime qui ? Qui a besoin de qui ? Ils ne forment qu'un amour à trois têtes. « On sera ensemble un moment », disent-ils.

En 2000, ils sont toujours ensemble mais distincts. Ora a épousé Ilan, dont elle est séparée. Elle accompagne son fils, Ofer, à l'affectation militaire qui l'attend. Les jours suivants, elle et son ancien compagnon Avram, très diminué après avoir été l'otage des forces égyptiennes pendant l'un des conflits du Proche-Orient, traversent le pays à pied. Toute l'histoire d'Israël, ce feuilleté de guerres, défile à chaque colline, chaque berger qui mène son troupeau. Ora fuit, marche, bouleversée, mère et louve, traîne Avram derrière elle, puis c'est lui qui la fait avancer, la questionnant, re ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon