Dans la nuit du 4 au 15

Dans la nuit du 4 au 15

Didier da Silva fait partie de ces écrivains fascinés par la poésie du réel, l'accumulation d'évènements dont est tissée la trame des jours. Dans L'Ironie du sort (2014),il créait une toile littéraire à partir de faits historiques a priori sans rapport, enchaînés façon marabout-bout-de-ficelle. Ici, il revisite l'éphéméride : 365 entrées, des milliers de naissances d'hommes célèbres, de morts et d'anecdotes de toutes époques, secouées jusqu'à former des grumeaux de poésie et d'humour, souvent noir. Ce livre-objet tient de l'exploit archivistique.

 

À lire : Dans la nuit du 4 au 15Didier da Silva, éd. Quidam, 242 p., 20 E.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

Ceux qui restent, Benoît Coquard, La Découverte, 280 p., 19 €.

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon