Dans la nuit du 4 au 15

Dans la nuit du 4 au 15

Didier da Silva fait partie de ces écrivains fascinés par la poésie du réel, l'accumulation d'évènements dont est tissée la trame des jours. Dans L'Ironie du sort (2014),il créait une toile littéraire à partir de faits historiques a priori sans rapport, enchaînés façon marabout-bout-de-ficelle. Ici, il revisite l'éphéméride : 365 entrées, des milliers de naissances d'hommes célèbres, de morts et d'anecdotes de toutes époques, secouées jusqu'à former des grumeaux de poésie et d'humour, souvent noir. Ce livre-objet tient de l'exploit archivistique.

 

À lire : Dans la nuit du 4 au 15Didier da Silva, éd. Quidam, 242 p., 20 E.

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes