Démons mormons

Démons mormons

En racontant, dans Père des mensonges, l'histoire d'un pasteur pédophile couvert par ses supérieurs, Brian Evenson livre un roman vénéneux. Lui-même ancien doyen mormon, il a connu de l'intérieur le fonctionnement de l'Église avant d'être excommunié.

Comment avez-vous imaginé cette intrigue ?

Brian Evenson. L'idée du roman m'est venue à l'époque où j'enseignais à la Brigham Young University, l'université mormone de l'Utah. Étant revenu dans la région après avoir longtemps vécu ailleurs, j'ai pu avoir une conscience claire de la façon dont certains mormons laissaient leurs leaders penser à leur place. J'ai alors imaginé un doyen qui exploiterait cette obéissance aveugle en profitant de sa position pour faire tout ce qui lui plaît. Par la suite, j'ai lu les romans policiers d'Andrew Vachss qui, eux aussi, traitent de manière documentée et avec beaucoup d'empathie de la question des abus sexuels sur les enfants. Mais ce qui m'a permis de rassembler mes ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Michel Winock © Ed. Perrin

Michel Winock : « Il ne faut pas enterrer la gauche trop vite »

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine