Délires d'initié

Délires d'initié

Un jeune immigré suédois en Amérique devient le disciple d'un scientifique excité et cruel.

Durant la ruée vers l'or du XIXe siècle, deux fils d'un agriculteur suédois, Håkan et Linus, s'en vont à New York par la mer. Ils se perdent de vue au cours du long voyage, et le premier accoste en Californie. Convaincu qu'il retrouvera son frère à New York, il tente de s'y rendre. Mais le jeune garçon n'a aucun sens de l'orientation et ne parle pas un traître mot d'anglais. Ses pas le conduiront à la rencontre d'autres migrants, parmi lesquels un couple de chercheurs d'or, un scientifique naturaliste qui lui apprend que « toute vie participe d'un grand tout », et dont il devient le disciple. Récit d'initiation, conte philosophique parfois cruel sur le rêve migratoire, le premier roman d'Hernán Diaz confirme déjà un talent narratif et une puissance d'évocation hors norme.

 

À lire : Au loin,  Hernán Diaz,  traduit de l'anglais États-Unis par Christine Barbaste, éd. 10/18, 336 p., 8,10 E. ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes