Amélie Nothomb

Amélie Nothomb

Pour son vingt-quatrième livre, l'écrivaine (et baronne) se glisse chez des aristocrates des Ardennes belges. Ici, on a du savoir-vivre mais on ne sait pas vivre. Que de soucis pour le comte Neville, avec sa fille, une adolescente mal dans sa peau, son château du XVIIIe siècle qui se dégrade, et une maudite prédiction : le comte tuera-t-il un invité pendant sa garden-party, comme lui a annoncé une voyante ? La vie de château, ce n'est pas du gâteau.

Le Crime du comte Neville, AMÉLIE NOTHOMB, éd. Albin Michel, 136 p., 15 euros

LAURENT BLACHIER POUR LE MAGAZINE LITTÉRAIRE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé