Quand on parle du loup

Quand on parle du loup

Une riche analyse qui a nourri le débat sur la place de l'animal et la question de sa réintroduction.

À bien des égards, l'histoire des relations entre les hommes et les animaux - et à plus forte raison l'histoire des animaux pour eux-mêmes - est encore balbutiante. Souvent, les ouvrages qui leur sont consacrés se bornent à dresser un panorama très intéressant et cependant par essence limité des représentations dont ils font l'objet. D'une tout autre ampleur, l'enquête de Jean-Marc Moriceau n'a été possible que grâce aux technologies modernes. Partir sur les traces du loup, c'est en effet essentiellement dépouiller les registres de sépultures tenus par les prêtres à la recherche de ses éventuelles victimes. Une tâche qui dépasse de très loin les forces d'un universitaire, même escorté d'un essaim de doctorants, mais devient envisageable si des dizaines d'archivistes et de généalogistes amateurs se joignent à eux. Plus de 3 000 cas avaient ainsi été recensés lors de la première parution de l'ouvrage, en 2007. Grâce au site de l'équipe universitaire, « Homme et loup, 2 000 ans d'hist ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Entretien

Laurent de Sutter © Hannah Assouline/ éd. de l'Observatoire

Laurent de Sutter
« Une indignation efficace reconfigure nos manières de penser »

Nos livres

 La langue confisquée, Frédéric Joly, éd. Premier Parallèle

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison