Message d'alerte : fin de partie pour l'humanité

Message d'alerte : fin de partie pour l'humanité

Sous la plume de Vincent Message, le genre humain, après avoir tout dévasté, devient à son tour une matière première. Entre roman d'anticipation et conte philosophique, électrochoc et méditation.

Au début, on ne doute de rien. On se figure en terre conquise - monde balisé et problématiques familières. Dans les urgences pleines à craquer d'une métropole trépidante, une jeune femme blessée souffre, jambe en charpie, tandis qu'à son chevet un narrateur pressé, haut placé, trépigne et s'affole, le coeur battant. On comprend qu'elle est clandestine et que la relation de ces deux-là, s'il en est une, l'est tout autant. Jusqu'ici nulle déroute : sans doute sont-ils amants, acculés par la situation irrégulière de l'une et la médiatisation de l'autre. Peu à peu, une forme d'étrangeté filtre, perfusée par indices. Il est question de leur rencontre dans la boue crasseuse d'un champ ; de paysages désertés par les oiseaux et d'une loi contraignant à « piquer » les incurables, faute de place où vivre. Alors les certitudes tombent et le malaise s'installe. Quel est donc ce monde aux « catégories d'êtres » à jamais séparées par la législation ? Où le ciel a fait silence et où les hommes ne ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine