Deux conteurs à deux temps

Deux conteurs à deux temps

Pour Colum McCann et Michael Cunningham, le sprint de la nouvelle et le marathon du roman n'ont rien d'incompatible.

À force d'enfanter des fictions, il est normal que nombre d'auteurs finissent par produire de faux jumeaux, voire des frères siamois. Ainsi, l'Irlandais Colum McCann et l'Américain Michael Cunningham : ces auteurs, concitoyens new-yorkais, viennent de faire paraître chacun un recueil de nouvelles. Et ceux-ci procèdent directement de leurs derniers romans, tout juste sortis en poche. À tel point que, dans le cas de Michael Cunningham, ces ouvrages peuvent se lire comme un diptyque : un roman, Snow Queen, chronique new-yorkaise réaliste rendue remarquable par des injections de magie féerique, et un recueil de contes, Ils vécurent heureux, eurent beaucoup d'enfants et puis..., qui, sous couvert de retour au merveilleux, parle de la vie moderne.

Certes, les deux écrivains ont déjà trahi leur goût pour les reflets littéraires. Pour Colum McCann, on peut même parler d'obsession, depuis 1998 et la parution de son roman Les Saisons de la nuit. Avec un talen ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Grand entretien

Claire Marin © HANNAH ASSOULINE/Ed. de l'Observatoire

Claire Marin
Auteure de Rupture(s) (éd. de l'Observatoire)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine