Boulettes à trois bandes

Boulettes à trois bandes

Des Polonais venus d'Australie ouvrent un restaurant à New York : une alerte chronique familiale.

Avec les parents, c'est comme avec les enfants. On les adore mais, par moments, on les trouve exaspérants. Si seulement ils voulaient bien être tels qu'on les souhaite : aimants mais dociles, présents mais pas accaparants, autonomes mais pas ingérables... Prenez Edek Rothwax, par exemple, le père de Ruth. Fraîchement arrivé d'Australie à New York pour rejoindre sa fille, baragouinant l'anglais avec un accent polak à couper au couteau, et, malgré son absence totale d'expérience dans le domaine, persuadé qu'il peut aider - Non ! se rendre indispensable - dans la gestion des stocks de l'agence de rédaction épistolaire de Ruth. Résultat : des caisses de stylos, des cartons de papier pour imprimante, et des quiproquos en cascade avec les clients. Ruth a beau être au bord de la crise de nerfs, que peut-elle faire ? Papa Edek est né à Lodz, en Pologne, il est passé par l'enfer d'Auschwitz, a émigré en Australie, il est veuf, pauvre, vieux et immensément désireux de bien faire. Du reste, to ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes