Alexis Gloaguen, Ecrits de nature

Alexis Gloaguen, Ecrits de nature

Sur le vif

L'auteur arpente les paysages les plus sauvages de sa Bretagne natale, du pays de Galles ou de l'Angleterre, et écrit en extérieur. Ses superbes miniatures de naturaliste ou de paysagiste se doublent d'un voyage intérieur : une poésie fervente.

Alexis Gloaguen relève les mots comme les pêcheurs leurs filets. Écrits de nature, dont le premier tome paraît chez Maurice Nadeau, en amorce à l'édition de l'ensemble de ses recueils, peut sembler à première vue le carnet d'un naturaliste. Si l'écrivain breton s'y révèle un observateur avisé des oiseaux et des insectes, cette immersion dans les coins sauvages du pays de Galles, de la Cornouailles ou de la Bretagne se double d'un voyage intérieur où la poésie surgit au contact du réel. Philosophe de formation, Alexis Gloaguen s'offre dans l'écriture des chemins de traverse à l'opposé de toute démonstration intellectuelle ; c'est le battement d'être au monde qui l'emporte.

Deux autres tomes prévus

Chaque mot de ces carnets a été écrit en extérieur, comme sous la dictée des émotions ressenties dans ces rares coins de terre encore sauvages, à la recherche d'espèces proches de l'extinction. Ainsi, dans les landes du Devon, à Dartmoor, en Anglete ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes