Pierre Cahuc et André Zylberberg, Le Négationnisme économique vs. Jacques Généreux, La Déconomie

Pierre Cahuc et André Zylberberg, Le Négationnisme économique vs. Jacques Généreux, La Déconomie

Quand les économistes règlent leurs comptes

L'économie est-elle une science ? Et quel type de science ? La polémique se ravive entre les « orthodoxes », pour qui les lois du marché sont objectives, et les « hétérodoxes », qui le contestent.

La planète des économistes français a connu, en septembre dernier, une rentrée particulièrement agitée. Une cinquantaine d'articles ou de tribunes dans les journaux, au ton souvent très énervé, se sont échangés entre ceux qui se disent « hétérodoxes » et les autres, qui n'aiment pas qu'on les appelle « orthodoxes », puisqu'ils prétendent incarner à eux seuls la « science économique » face à « l'idéologie » ! L'objet du délit ? Le pamphlet, publié par deux pontes de cette dernière tendance dite aussi mainstream, Pierre Cahuc, professeur à Polytechnique, et André Zylberberg, ex-CNRS, taxant tout bonnement les hétérodoxes de « négationnisme scientifique ». Au même titre que ces climatologues déniant la responsabilité humaine dans le réchauffement climatique ou que ces médecins qui, dans les années 1960-1970, prêtaient leur notoriété pour assurer que la consommation de tabac n'avait aucun lien avec le cancer du poumon...

Ce sont là en effet les deux parallèles « massifs ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé