Lionel Shriver, Les Mandible. Une famille, 2029-2047

Lionel Shriver, Les Mandible. Une famille, 2029-2047

Faillite en famille

L'Amérique de 2029 connaît un grave effondrement économique, qui contraint à un rationnement drastique. La romancière en observe les effets sur une famille autrefois aisée, devenue une fourmilière tour à tour solidaire et déchirée.

L'économie, ça fait des courbes et des chiffres, des articles et des essais, mais rarement de la littérature. Pour transformer le plombant en or et en faire le sujet d'un page turner, la romancière américaine Lionel Shriver opère un léger déplacement : substituer le mot « argent » au mot « économie ». « L'économie, explique-t-elle, c'est le terme ennuyeux. Il transforme l'argent en quelque chose d'abstrait plutôt qu'en quelque chose qu'on gagne et qu'on dépense. Or on projette toutes sortes de choses sur l'argent, y compris des choses qui ne s'achètent pas : l'amour, l'amitié, l'admiration, l'immortalité. » S'appuyant sur ce rapport affectif (qui rappelle le slogan d'une carte bancaire), Lionel Shriver étudie l'économie à travers la faillite d'une famille et celle d'une société. Déplacement encore : nous sommes en 2029. Aux États-Unis, la dette explose, la monnaie dévisse, le gouvernement réquisitionne les bijoux, et on ne mange plus que du chou (à 38 dollars pièce). Autref ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé