Fouad Laroui, L'Insoumise de la porte de Flandre

Fouad Laroui, L'Insoumise de la porte de Flandre

Un voile effeuillé

Jeune Marocaine de Molenbeek, Fatima est voilée et promise à un homme qu'elle n'aime pas. Étudiante cultivée, elle se produit aussi, loin de son quartier, dans un peep-show de Bruxelles. Une fable subtile sur le mille-feuille d'une identité tiraillée.

Fatima ne se sent pas vraiment chez elle dans ce qu'on appelle pourtant son quartier, sa commune. Cachée sous sa djellaba, elle ressent plutôt l'environnement comme « le leur. Celui des hommes ». La commune s'appelle Molenbeek. Fatima, étudiante à l'Université libre de Bruxelles, qui ne subit aucune pression religieuse de la part de sa famille, a pourtant choisi de porter le hijab. Pourquoi ? « C'était d'autant plus incompréhensible qu'elle ne faisait jamais la prière et que personne ne se souvenait de l'avoir vue dans une mosquée. »

De Fatima, Fouad Laroui fait dans L'Insoumise de la porte de Flandre un bel exemple de personnalité complexe. Quand elle passe le canal qui sépare, comme une douve, les Marocains de Molenbeek et les Belges de Bruxelles, elle ralentit le pas et accélère le brouillage des pistes : elle se change chez une amie, devenant une jeune femme moderne et maquillée qui se rend dans le peep-show où elle s'exhibe sous les yeux des hommes affolés par s ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon