Mémoires d'un jeune garçon

Mémoires d'un jeune garçon

Dans cet ouvrage autobiographique, méconnu et tardivement traduit chez nous, Henry James livre le récit de sa jeunesse, récit d'un passé révolu et récit d'une jeune âme dédoublée. D'abord entre deux continents, l'Amérique et l'Europe, mais aussi entre deux figures familiales : lui et son frère. William semble avoir condamné le jeune Henry à se sentir comme son reflet distant. Paru en 1913, peu après la mort de William - et la même année que Du côté de chez Swann -, Mémoires d'un jeune garçon est l'aveu d'un sentiment irrationnel d'injustice en même temps que la quête d'une généalogie perdue. L'écrivain y décrit ses découvertes littéraires, son immersion dans les mondanités, ses excursions européennes, qui participent de ce qu'il appelle « l'apparitionnisme » : « Se tourner vers le passé c'est en fait rencontrer l'apparition et trouver dans son visage spectral le regard silencieux d'un appel. » Voilà qui parlera à ceux qui se souviennent des fantômes du Tour d'éc ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF