Creuser Crusoé

Creuser Crusoé

Après s'être tenus à la Sorbonne 1960-1964, puis à l'École normale supérieure 1964-1984, les séminaires de Jacques Derrida prennent leur forme définitive à l'École des hautes études en sciences sociales 1984-2003 où, le mercredi de 17 heures à 19 heures, à raison d'une douzaine de séances par an, il lit devant un vaste auditoire le texte entièrement rédigé du séminaire, improvisant parfois à partir de celui-ci. Le philosophe y lance des sujets de recherche qui s'enchaînent avec une cohérence saisissante : les « Politiques de l'amitié » mènent à l'ensemble des « Questions de responsabilité », qui abordent successivement le secret, le témoignage, l'hostilité et l'hospitalité, le parjure et le pardon, la peine de mort, pour aboutir enfin à la souveraineté et à l'animalité, sous le titre La Bête et le Souverain 2001-2003. Les premiers séminaires publiés en 2008 analysaient les « représentations animales » du politique dans l'histoire littéraire, qu'il s'agisse du Léviathan de Hobbes ou ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes