Creuser Crusoé

Creuser Crusoé

Après s'être tenus à la Sorbonne 1960-1964, puis à l'École normale supérieure 1964-1984, les séminaires de Jacques Derrida prennent leur forme définitive à l'École des hautes études en sciences sociales 1984-2003 où, le mercredi de 17 heures à 19 heures, à raison d'une douzaine de séances par an, il lit devant un vaste auditoire le texte entièrement rédigé du séminaire, improvisant parfois à partir de celui-ci. Le philosophe y lance des sujets de recherche qui s'enchaînent avec une cohérence saisissante : les « Politiques de l'amitié » mènent à l'ensemble des « Questions de responsabilité », qui abordent successivement le secret, le témoignage, l'hostilité et l'hospitalité, le parjure et le pardon, la peine de mort, pour aboutir enfin à la souveraineté et à l'animalité, sous le titre La Bête et le Souverain 2001-2003. Les premiers séminaires publiés en 2008 analysaient les « représentations animales » du politique dans l'histoire littéraire, qu'il s'agisse du Léviathan de Hobbes ou ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : La tempête qui vient, James Ellroy, éd. Rivages/Noir

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF