Creil accueille tous les exils

Creil accueille tous les exils

Le Salon du livre et de la BD de Creil a choisi pour sa 27e édition le thème de l'exil.  Creil (60). Du 20 au 24 novembre.

Qu'il prenne la forme d'une recherche d'ailleurs absolu, de la fiction comme refuge hors du réel, ou bien de récits de voyage, l'exil est un motif essentiel en littérature. De là le thème choisi cette année par le Salon du livre et de la BD de Creil pour sa 27e édition : «Né quelque part». «Nous sommes tous exilés. Les endroits où nous posons nos valises ne sont-ils pas ceux qui nous intriguent et que nous avons choisi d'habiter?», interroge Sylviane Leonetti, directrice de l'événement. «Le choix de la thématique correspond à une envie de croiser nos regards sur une problématique, de la mettre en avant et de permettre à des auteurs de réunir leurs esthétiques au cours de débats, tables rondes, présentations...» De nombreux intervenants (la romancière Valentine Goby, le dessinateur Joël Alessandra, la comédienne Elizabeth Mazev) viendront notamment débattre autour de questions relatives à l'identité et à sa perte : «L'influence de l'exil en littérature», «Quand la fiction réveille la ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes