Créateurs in vitro

Créateurs in vitro

Des Phéniciens à Manet, en passant par les vitraux ou Velázquez, une histoire générale de l'art à travers un prisme singulier : le verre.

Il existe diverses manières d'aborder l'histoire de l'art. La plus pratiquée aujourd'hui est la philologie, toute de parcours précis scandés de dates, occupée à recomposer des corpus d'oeuvres attribuables à un créateur ou à une époque, au risque de l'aridité. La démarche qui l'anime est très utile pour rassurer collectionneurs et onservateurs de musée inquiets de l'authenticité des pièces. Serge Bramly - collaborateur du Magazine littéraire - n'est pas un technocrate de l'art (André Chastel le lui reprochait). Sa démarche s'apparente davantage à celle de Walter Pater ou de Ruskin. Ces esthètes anglo-saxons montrèrent la voie à Élie Faure, puis à Malraux. Il ne s'agissait pas pour eux d'accumuler des repères exhaustifs, mais d'identifier les grands moments des civilisations formelles, en faisant dialoguer formes, idées, mythes et religions. Pèlerin passionné, Bramly a entrepris ici de raconter l'histoire générale de l'art. Une idée originale permet de rajeunir cette vieil ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé