Couvre-feux

Couvre-feux

Stéphane Guibourgé nous avait donné à lire, en 1991, un succulent petit recueil de nouvelles, Citronnade , puis trois romans d'excellente facture Saudade, La Roulette africaine, La Mesure du soir . Couvre-feux , son dernier roman, confirme tout le bien qu'on pensait de cet écrivain de trente-deux ans, dont le talent n'est plus à démontrer.

Cette fois, il nous invite à suivre Vincent, reporter-photographe à la fois inquiet et lucide trop lucide ?, de Belfast à Foret-Cochin via l'Afrique centrale, la Sicile et Bombay.

Rongé par les images violentes qui constituent son quotidien professionnel, il rêve d'une société meilleure, plus fraternelle, de valeurs plus authentiques que celles, navrantes, secrétées par la société de consommation. Au cours de ses pérégrinations, Vincent effectue de nombreuses rencontres ; certaines seront pour lui marquantes. Décisives. Declan, jeune Irlandais de Belfast, déchiré entre son besoin de ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes