Couché la France !

Couché la France !

Nicolas Dupont-Aignan a été congédié de « C à Vous » le 6 mars dernier, une saine réaction face à la tendance de certains élus à faire des journalistes des paillassons.

en face de la ma-rée montante agressive de la bêtise, il est nécessaire d'opposer quelques refus. » Ainsi Albert Camus exhortait-il les journalistes à moins craindre les menaces et les poursuites que « les obstacles les plus décourageants : la constance de la sottise, la veulerie organisée et l'intelligence agressive ». Aussi faut-il saluer le geste symbolique d'Anne-Elisabeth Lemoine, l'animatrice de l'émission, qui a congédié de son plateau Nicolas Dupont-Aignan après que celui-ci se fut montré d'une violence insensée contre Patrick Cohen.

Plutôt que de répondre aux questions et chiffres qui lui étaient opposés, le président de Debout la France éructait d'insultes : « Serviteur du pouvoir, macroniste qui passe sa vie à cirer les pompes du pouvoir et qui est payé pour ça par l'argent des Français. » Manière pour le moins inélégante de s'en sortir en délégitimant le journaliste, comme le font des politiques qui s'imaginent se refaire une crédibilité.

L'énarq ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Je reste roi de mes chagrins », Philippe Forest, éd. Gallimard