Contre le catastrophisme ambiant

Contre le catastrophisme ambiant

Jean Tirole, Laurent Berger, Esther Duflo

Son mantra : négocier plutôt que s'opposer. À 50 ans, Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, s'impose comme une des dernières figures audibles de la social-démocratie française. Cet héritier de la « deuxième gauche » est aujourd'hui l'interlocuteur du gouvernement sur les grandes réformes sociales. Pourtant, Macron avait commencé par le snober, tout à sa pratique verticale du pouvoir. C'était avant le choc frontal avec les gilets jaunes. Malgré cela, Laurent Berger s'est gardé de mettre l'exécutif en difficulté. Il s'est même posé en pacificateur : il a proposé, avec Nicolas Hulot, un nouveau pacte social et écologique - une main tendue non saisie par le gouvernement. Le successeur de François Chérèque soutient la réforme des retraites mais s'insurge contre celle de l'assurance-chômage. Dans son viseur : une application a minima du principe de bonus-malus sur les contrats courts, promesse de campagne de Macron.

Ce principe est présenté depuis des années par l ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé