Complètement à l'Ouest

Complètement à l'Ouest

Plongée dans l'Amérique des années 1900 sur les traces d'un énigmatique grand-père devenu garçon vacher.

L'auteur des 148 propositions sur la vie et la mort prétend dans ce curieux roman nous narrer la vie d'Eugène, son grand-père devenu garçon vacher aux États-Unis au début des années 1900. À la lecture, on commence par se dire que c'est une de ces galéjades dont ce maître ès digressions et autres dérapages littéraires est coutumier, car c'est moins d'Eugène que de l'Amérique d'Eugène que Jean-Michel Espitallier nous entretient.

Comme toujours, le ton est drôle, sautillant, cocasse. Tant mieux, car l'Amérique du grand-père fait frémir. Normal, « elle est pleine de salopards ». Buffalo Bill est « l'exterminateur de bisons », Jeffery Amherst « l'empoisonneur d'Indiens », Henry Ford l'« antisémite notoire décoré par Adolf Hitler en personne ». Le pays a été « inventé sous l'impulsion des figures du rêveur et du malin ». Et parce que le malin « tire toujours en premier », les grèves d'ouvriers « y sont matées à la mitrailleuse ».

Et le grand-père dans tout ça ? L' ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire :Divers, Pierre Guyotat, éd. Les Belles lettres, 496 p., 27 E.