Coline Pierré

Coline Pierré

Je ne lisais pas des livres de Boris Vian, je lisais Boris Vian, j'habitais Boris Vian.

comme beaucoup de monde, j'ai englouti une bonne partie de la bibliographie de Boris Vian entre 15 et 20 ans, avec gourmandise - boulimie même. Je m'y sentais chez moi parce que sa personnalité crépitait sur les pages comme un feu de cheminée et débordait de sa littérature : je ne lisais pas des livres de Boris Vian, je lisais Boris Vian, j'habitais Boris Vian. C'était la première fois que la littérature m'offrait une maison. Une maison qui ressemblait à celle que j'avais envie de bâtir. Son oeuvre a été fondamentale tant pour ma vie d'adulte que pour mon écriture. Aujourd'hui, s'il est un chemin de traverse dont j'ai envie de pointer la direction aux adolescent·e·s que je rencontre, c'est bien celui-ci.

LA ROCKSTAR VIAN

À un âge où l'on se cherche des icônes universelles, ce que représente Vian, c'est rien moins qu'un modèle à la hauteur de nos ambitions : un adulte qui n'a quitté ni l'urgence de l'adolescence ni la fantaisie de l'en ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : À lire : « Lanny », Max Porter, traduit de l'anglais par Charles Recoursé, éd. du Seuil

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF