cinéma , Tavernier entre le Quai et les plaines

cinéma , Tavernier entre le Quai et les plaines

Le cinéaste Bertrand Tavernier adapte Quai d'Orsay, bande dessinée à succès d'Abel Lanzac et Christophe Blain, et lance une collection de romans western chez Actes Sud. (L'intégralité de l'entretien est disponible sur notre site.)

Comment avez-vous abordé la dramaturgie politique des chroniques diplomatiques de Quai d'Orsay ?

Bertrand Tavernier. J'ai toujours cherché une clé pour entrer dans le domaine politique sans faire un docu-fiction. La politique actuelle nous encombre par un flot d'images et de désinformations qui coupe tout recul. En travaillant sur Quai d'Orsay, je n'ai regardé aucune image, j'ai écouté des témoins, j'ai lu des livres. Ce qui m'intéresse, c'est la justesse des détails, ce que le ministre et ses collaborateurs lisent, leurs livres. C'est le plus dur : traduire sur écran le langage quotidien des hommes politiques.

Dans Quai d'Orsay , le langage mi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes