cinéma , Tavernier entre le Quai et les plaines

cinéma , Tavernier entre le Quai et les plaines

Le cinéaste Bertrand Tavernier adapte Quai d'Orsay, bande dessinée à succès d'Abel Lanzac et Christophe Blain, et lance une collection de romans western chez Actes Sud. (L'intégralité de l'entretien est disponible sur notre site.)

Comment avez-vous abordé la dramaturgie politique des chroniques diplomatiques de Quai d'Orsay ?

Bertrand Tavernier. J'ai toujours cherché une clé pour entrer dans le domaine politique sans faire un docu-fiction. La politique actuelle nous encombre par un flot d'images et de désinformations qui coupe tout recul. En travaillant sur Quai d'Orsay, je n'ai regardé aucune image, j'ai écouté des témoins, j'ai lu des livres. Ce qui m'intéresse, c'est la justesse des détails, ce que le ministre et ses collaborateurs lisent, leurs livres. C'est le plus dur : traduire sur écran le langage quotidien des hommes politiques.

Dans Quai d'Orsay , le langage mi ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : Révolution aux confins, Annette Hug, traduit de l'allemand Suisse par Camille Luscher, éd. Zoé