Cicatrices et béances

Cicatrices et béances

« Il se peut que tu ne sois pas le fils de ton grand-père. Mais tu es le fils de ton père. Je t'assure que c'est une chance. » Dans ce beau roman à l'écriture pudique, Bernard Fauconnier enquête sur le passé de sa famille et exhume du même coup le visage d'une France d'autrefois. Voici Augustin, le grand-père, vétéran de 1914-1918 qui lui a laissé de lourdes séquelles, et qui sut bien se comporter pendant la guerre suivante. Voici Louise, la grand-mère, et sa longue dépression. Jadis - entre décembre 1929 et juillet 1931 - ils séjournèrent au Maroc. Au retour naquit André. Et avec lui naquit ce silence qui courrait sur trois générations. Silence familial sur un secret de filiation. Silence collectif quand la France d'après guerre tente de panser (penser) ses blessures. Une belle mélancolie anime cette narration - celle d'un adulte qui revient dans ses souvenirs, dans des scènes auxquelles il a assisté, enfant, sans en saisir le sens. La quête du passé n'est pas forcément quête de vé ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes