Chuck Palahniuk, la stratégie du choc

Chuck Palahniuk, la stratégie du choc

Sous couvert de récits souvent éprouvants, l'auteur de Fight Club interroge les effets physiques et psychiques de la fiction. Son Pygmy ardu vient d'être traduit.

Chuck Palahniuk est entré en scène avec Fight Club 1996. L'argument reste fameux : un cadre oublie sa vie nulle en fantasmant un double qui l'initie aux joies viriles de la bagarre à mains nues. On se souvient aussi des soupçons d'incitation à la violence. Sous le scandale brûlait pourtant un autre feu. Une inventivité furieuse. Mille idées par page. Des phrases sèches, toujours définitives. Des conseils pratiques : comment gâcher un cocktail mondain, comment saccager une séance de cinéma... Comment lire un livre, comment s'en construire un... Des modes d'emploi, des ordonnances, des boîtes à outils : littérature-machine, littérature-pharmacie.

Cette bombe était aussi une plongée dans le milieu des thérapies de groupe pour malades en phase terminale bientôt accrocs à la souffrance, la leur et celle des autres. Palahniuk en fréquenta lui-même. Est-ce pour cela qu'aucun auteur contemporain n'a su dire comme lui l'adrénaline de la douleur et la victimisation galopante ? Les livr ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes