Chinémascope

Chinémascope

De films de genre rusés en francs-tireurs tenaces,un continent divers et vivace du cinéma.

pour parler du cinéma chinois contemporain, faut-il recourir encore à la notion de « génération » ? Ou bien cette catégorie n'est-elle plus qu'une subtilité byzantine ? La « cinquième », la plus connue, est celle des cinéastes « perdus », car d'abord acquis à Taiwan ou à Hollywood, et « retrouvés » par la République populaire. En font partie, entre autres, Tian Zhuangzhuang, ainsi que les toujours très actifs Zhang Yimou et Chen Kaige. Ce groupe a permis à l'industrie nationale de renaître, imposant un modèle d'auteur similaire à celui du Nouvel Hollywood qu'incarnent des cinéastes comme Coppola, Lucas, Spielberg. Ce dernier se plaignait récemment de l'addiction de Hollywood aux superproductions. Et cette tendance semble affecter les studios chinois : Zhang Yimou et Chen Kaige, depuis quelques années, engouffrent leurs talents dans une course au film d'action le plus colossal ; cette surenchère, en plus de donner des oeuvres moyennes, commence à lasser le public. En 2016, l ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Nos livres

À lire : « Le froid, roman en trois actes avec entractes », Andreï Guelassimov, traduit du russe par Polina Petrouchina, éd. Actes Sud

Offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

DÉCEMBRE :

► Entretien avec David Djaïz, auteur de Slow Démocratie (Allary) : complément de la brève « La place de la nation »

NOVEMBRE :

 Dominique Bourg contre le « fondamentalisme de marché » : complément de l'article « Réchauffement politique »

► Version longue de l'entretien avec Yann Algan : le co-auteur de l'essai Les Origines du populisme analyse la montée de la défiance envers les institutions dans notre dossier « Cas de confiance »

► Paradoxale promesse : critique du dernier essai de Vincent Peillon