CHERS LECTEURS,

CHERS LECTEURS,

Sachez que votre attachement à la présence de la littérature dans votre Magazine nous va droit au coeur, et que nous le partageons. Depuis douze ans, j'ai la chance de travailler pour ce journal sans équivalent dans le paysage littéraire français. La chance de préparer des dossiers comme celui consacré à Guillaume Apollinaire en octobre. La chance de participer à des débats passionnés - comme celui qui a débouché sur le dossier Soljenitsyne. La chance aussi d'organiser la bibliothèque fiction et de chercher, par-delà le bruit médiatique, où se trouve le meilleur de la production littéraire. La chance d'écrire pour des lecteurs dont la passion pour les lettres équivaut à la nôtre. Voilà un an, nous avons élargi notre conception du littéraire au débat d'idées, et notre champ d'étude aux sujets de société. Cette ouverture nous a ramenés sur le devant de la scène - certes, pas toujours de la façon prévue. Elle a aussi redynamisé le journal, devenu un carrefour de plumes venus d ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Sondage IPSOS