Chasseur à la manque

Chasseur à la manque

Trente-deux pages de texte, sept de dessins à la mine de plomb de Philippe Ségéral, un petit livre d'orfèvrerie. Chez les Bergounioux, les hommes vont à la pêche, on se souvient de l'admirable La Ligne , chez Verdier, en 1997, de la mémoire opaque de l'eau et de maints souvenirs halieutiques éclaboussés dans tous ses livres. Ici encore, quand il faut dire le fusil, le sang sur les doigts et les fourrures, tout vient à travers le miroir noir infranchissable et franchi pourtant de la rivière. Il écrit : « L'eau nous dérobe ses secrets, ses hôtes, sous des images menteuses. La magie de la pêche tenait à ce qu'on ne voyait rien de ce qui se passait sous la surface. C'est sur la foi de signes trompeurs, d'arbres riverains, de nuages, d'oiseaux qu'on s'évertuait à deviner ses profondeurs secrètes. Lorsqu'on avait su faire coïncider les apparences de végétation, de ciel avec le monde caché, on attrapait des poissons [...]. Il n'y a jamais rien eu d'obscur ni de trouble à les prendre. Leur ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« Par les routes », Sylvain Prudhomme,  éd. L'Arbalète/Gallimard

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

OCTOBRE :

 Microclimat judiciaire : entretien avec Judtih Rochfeld

► De Big Brother à Big Other : inédit du dossier Orwell-Huxley

► « Le génie français, c’est la liberté ! » : version longue de l'entretien avec Laurent Joffrin

SEPTEMBRE :

► L'identité et ses (im)postures : critique du Nom secret des choses de Blandine Rinkel

 Souvenirs de la maison close : critique de La Maison d'Emma Becker

 Le feu au lac : version longue de l'entretien avec Kevin Lambert

 

© Louison pour le NML

© Louison

Les écrivains journalistes avec RetroNews

Pour accompagner notre dossier sur la littérature érotique, nous vous proposons de plonger, en partenariat avec Retronews, le site de presse de la Bnf, dans la vie de Rachilde, la reine des décadents.

Illustration : Le journal des Débats, 27 mars 1899 - source : RetroNews-BnF