Charles Taylor (Canada, 1931)

Charles Taylor (Canada, 1931)

Né d'un père protestant anglophone et d'une mère catholique francophone, longtemps professeur à Oxford et à l'université de Montréal, intellectuel engagé, plusieurs fois candidat à des fonctions électorales au Canada, Charles Taylor reste peu connu en France. Et ce malgré une oeuvre considérable, consacrée par de nombreux prix internationaux. Influencé aussi bien par Hegel (sur qui il a écrit plusieurs livres) et l'école de Francfort que par Wittgenstein et Austin, il est l'auteur d'une enquête monumentale sur la généalogie de l'identité occidentale moderne, Les Sources du moi (1989), qui a déjà rang de « classique du XXe siècle ». Mêlant herméneutique et analyse historique, il tente d'y éclairer le fond philosophique du sujet contemporain. Contradictoire et multiple, celui-ci ne saurait, selon lui, se réduire à une rationalité sécularisée s'associant à autrui pour des raisons économiques. Cette anthropologie a conduit Taylor à investir la question multiculturelle. Dans son ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes