Charité bien ordonnée

Charité bien ordonnée

Comment orienter efficacement les dons aux associations humanitaires, qui représentent chaque année des milliards de dollars ? Le philosophe utilitariste australien Peter Singer se penche sur la question dans L'Altruisme efficace et s'intéresse notamment à la différence entre l'empathie émotionnelle et l'empathie cognitive. « L'empathie émotionnelle, comme l'indique son nom, est basée sur une réponse émotionnelle à une situation de souffrance dont on est témoin. L'empathie cognitive, elle, est la réponse rationnelle à cette situation. » Peter Singer prend l'exemple de l'organisation Against Malaria Foundation, pour laquelle on ne ressent pas d'empathie émotionn ...

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Pour pour les fêtes, offrez un abonnement au Nouveau Magazine littéraire !