Chansons de gestes

Chansons de gestes

« Le geste de Zidane, invisible, incompréhensible, est d'autant plus spectaculaire qu'il n'a pas eu lieu. » Jean-Philippe Toussaint, présent à Berlin en ce funeste soir du 9 juillet 2006, est là pour en témoigner. Pour capter un instant en quelques pages à peine, aussi mélancoliques que la sortie ratée, précipitée, peut-être calculée, de Zinédine Zidane. C'est en moraliste que Philippe Delerm, lui, se fait le relais émetteur du spectacle du sport télévisé. En une cinquantaine de courts textes, sa chanson de beaux gestes - en matière de football, mais aussi de rugby, cyclisme, tennis ou gymnastique - fait alterner « lieux de mémoire » de nos mythes sportifs ah, la demi-finale France/Allemagne de 1982... et hors cadre émouvant. Le mot de la fin ? « C'est tellement fort, la mélancolie - un peu comme l'adolescence. Et toutes les choses que l'on a manquées de justesse sont tellement plus grandes que celles qu'on a réussies. »

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes