Ceux qui aiment prendront le train

Ceux qui aiment prendront le train

Un train toutes les demi-heures de 5 h du matin à minuit, sept jours sur sept. À Stuttgart, dans le sud de l'Allemagne, on fait le pari du train plutôt que de la voiture pour se rendre dans la campagne environnante. Et ça marche, ne desservant que des villages, cette ligne privée subventionnée par la région accueille 4 000 passagers par jour. On assiste au même phénomène en Autriche et en Italie du Nord. Une piste quand le prix des carburant jette les gilets jaunes dans la rue ?

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes