C'est fantastique

C'est fantastique

Un Argentin admiré par Borges dont l'oeuvre avait été occultée par ses sulfureuses positions politiques.

Écrits entre 1897 et 1906, les textes des Forces étranges de Leopoldo Lugones (1874-1938) sont des classiques de la littérature d'anticipation argentine. Borges en avait retenu plusieurs pour sa « Bibliothèque de Babel », collection de littérature fantastique créée pour l'éditeur italien Franco Maria Ricci, en 1977 ; un choix qui n'allait pas de soi car les errements politiques de Leopoldo Lugones, ex-socialiste devenu partisan de Mussolini puis maître à penser de la dictature d'Uriburu, en ont fait un pestiféré dans son pays. N'a-t-il pas malgré tout, plaidait Borges, le « droit posthume d'être jugé d'après son oeuvre la plus haute » ? Les Français, de leur côté, ont attendu plus d'un siècle pour lire cette oeuvre pionnière, à cause de l'échec des traductions de la « Bibliothèque de Babel » chez Retz dans les années 1970 puis chez Panama dans les années 2000. Ce n'est qu'en 2016 que les six nouvelles choisies par Borges sont enfin publiées par Allia, et qu'aujourd'hui qu' ...

Pour lire l’intégralité de cet article
EN REGARDANT LA PUBLICITÉ D'UNE MARQUE

Entretien

Photo : Frantz Olivié © DR

Frantz Olivié :
« La financiarisation du livre est en train de produire une culture d'aéroport inepte »

Nos livres

À lire : Poésie, etc., Guy Debord, éd. L'Échappée, « La Librairie de Guy Debord », 528 p., 24 E.

Supplément web

Chaque numéro du Nouveau Magazine littéraire est complété d'articles en accès libre à lire sur ce site internet. 

MAI :

► Roberto Bolaño, et de deux : en complément de l'ensemble « Il faut relire » consacré à l'écrivain

► Entretien avec Jacopo Rasmi : avec Yves Citton, il signe l'essai Générations collapsonautes