Ces obscurs sujets du désir

Ces obscurs sujets du désir

Blanches oies abusées ou suppliciées, seigneurs et moines lubriques... Un érotisme violent, à la lisière du sadisme, sourd des romans gothiques. Cette grande galerie de figures diaboliques (les villains ) est toujours un formidable magasin d'accessoires pour les personnages de « méchants ».

Au péril des demoiselles Par Catriona Seth

Au bonheur des scélérats Par Antonio Dominguez Leiva

À quel saint se vouer ? Par François Angelier

Pour lire l’intégralité de cet article
d’une marque et j’accède à l’article

Nos livres

« La Filiale »,Sergueï Dovlatov, traduit du russe par Christine Zeytounian-Beloüs (éd. La Baconnière)

S'abonner au magazine

S'abonner au magazine